Br-performance reprend aussi la reprogrammation de votre scooter

preparation-moteur-scooter

Reprogrammation moteur Scooter, vous avez un super scooter et vous en voulez encore plus de performance ? BR PERFORMANCE peut aussi reprogrammer le boîtier CDI de votre scooter.
Tout comme sur une automobile, l’électronique des scooters modernes comprend un boîtier électronique CDI contiennent qui est en fait un petit ordinateur qui contrôle la façon dont le moteur fonctionne.

Contactez-nous au 04 42 59 97 64

Quels sont les scooters les plus appropriés à la reprogrammation ?

Yamaha T MAX, Gilera CP800, Piaggio X10, Suzuki Burgman, Vespa GTS,…
Comment se pratique la reprogrammation de la carte de mon Scooter ?
BR PERFORMANCE est équipé d’un banc de puissance adapté aux 2 roues. Il permet de contrôler tous les paramètres et d’adapter au mieux le nouveau programme du boîtier CDI de votre scooter en fonction de votre conduite et de son utilisation.

Quels résultats attendre de la reprogrammation de mon scooter ?

Une puissance accrue
L’objectif est d’obtenir des montées en puissance plus franches, une puissance et un couple accrus. BR PERFORMANCE possède les cartographies adaptées à chaque scooter. Sur le banc d’essai, vous pourrez comparer l’ancienne et nouvelle courbe de puissance.

Une consommation contenue
Le fait de tirer le meilleur parti de la puissance et du couple sur toute la plage de régime permet d’optimiser votre consommation de carburant. Le gain de puissance liée à l’amélioration du couple après reconfiguration peut éviter de descendre un rapport pour maintenir la vitesse dans une côte ou permette de moins jouer de la boîte de vitesse dans la circulation, notamment en ville.

Contactez-nous au 04 42 59 97 64

 

Autour de la préparation moteur scooter

Si vous le voulez, vous pouvez toujours faire préparer le moteur de votre scooter, quel que soit son type. En fonction de vos besoins, les préparateurs peuvent procéder de différente manière, soit en intervenant sur le CDI, soit en changeant quelques pièces (variateur, échappement, etc.) par des kits plus performants, dits Racing.

Première solution : Reprogrammer le boîtier CDI

Que vous ayez un scooter 2T ou 4T destiné à la conduite en ville ou aux sports mécaniques (run, vitesse, endurance, cross,…) sachez qu’il est possible d’atteindre plus de performance en préparant son boitier CDI. Comme pour l’automobile, la moto dispose également d’une puce électronique qui est en quelque sorte le petit ordinateur qui contrôle la manière dont le moteur fonctionne. L’objectif des reprogrammateurs moto est en fait d’aboutir à un surplus de puissance plus franche et un couple accru. Les données constructeurs contenues dans cette boite électronique seront modifiées tout en respectant les limites des pièces constituant votre moteur. Les ingénieurs vont créer et y insérer une nouvelle cartographie et testeront les résultats obtenus sur un banc d’essai. Si vous le voulez, vous pouvez très bien comparer la courbe d’origine avec celle qui est optimisée pour juger vous-même du gain de puissance que vous aurez obtenu. L’avantage de la reprogrammation du CDI, c’est aussi qu’il permet de contenir la consommation. Non seulement vous tirez donc le meilleur parti du couple et de la puissance sur toute la plage de régime, mais vous pouvez optimiser votre consommation de carburant. En ville, vous n’aurez plus besoin de jouer de la boîte de vitesse car la réponse est plus rapide.

Seconde solution : changer des pièces pour gagner plus de performances sur votre scooter

Comme vous le savez déjà, la loi interdit encore le débridage de votre scooter 50cc si vous allez circuler sur route. Pour un moteur 50 cc, la vitesse réglementaire est par exemple de 45 km/h. Cela ne vous empêche pas toutefois de gagner plus de performances si vous prévoyez de l’utiliser à d’autres fins. Pour ce faire, vous devez donc acheter des pièces adaptables telles que le pot d’échappement, le variateur et l’embrayage. Prenons l’exemple du le carburateur, vous pouvez le changer en un gros modèle. Plus il est gros, plus votre moteur sera performant, mais attention, car la consommation sera en conséquence. Si vous envisagez de courir en compétition, n’hésitez pas à optimiser l’alignement du carter, du cylindre, les diagrammes, les transferts…. Vous pouvez même vous permettre de monter des accessoires plus poussés comme un embrayage ou un vilebrequin renforcé. Enfin, il faut mentionner qu’en effectuant vous-même ces modifications, vous vous exposez à plusieurs risques mécaniques qui peuvent nuire à votre propre sécurité et celle des autres. Il est donc recommandé de vous fier à des professionnels dans le domaine pour exploiter le maximum de la configuration de vos deux roues, et ce, grâce à une préparation sur mesure.